Seconde UPE2A


Affiche UPE2A

Le lycée Romain Rolland possède une classe de seconde UPE2A (=Unité Pédagogique pour Élèves Allophones Arrivants).

Ressources pour les élèves qui viennent d’arriver en France, leurs parents, et leurs professeurs·es


Présentation de la classe d’UPE2A


Bonjour UPE2A

Ni hao, Bom diem, Sabah el Rir, Diem Dobre, Bonjour !

Où peut-on entendre dans un lycée du chinois, de l’arabe, du portugais ou du roumain ? Dans l’UPE2A pardi ! Pour les élèves allophones, qui parlent parfaitement une ou deux langues étrangères mais pas le français, il existe à Romain Rolland un dispositif appelé UPE2A. C’est une classe de Français Langue Seconde dans laquelle peuvent être accueillis les élèves venant de l’étranger pendant un an pour apprendre aussi bien le français du quotidien que le français scolaire.
Ces classes sont ouvertes dans les collèges et lycées, généralement dans des villes dont la population compte un fort pourcentage d’immigration. De cette manière, les adolescents récemment arrivés en France peuvent poursuivre leur cursus scolaire sans perdre de trop de temps, réfléchissant à leur orientation et apprenant le français avec d’autres élèves qui ont une autre langue et une autre origine.

Revenons à leur parcours : généralement, lorsque les jeunes de moins de 18 ans arrivent sur le territoire français, ils passent des tests dit de positionnement dans les CIO (Centre d’Information et d’Orientation). En fonction de leur âge et de leurs résultats à ces tests (Maths et Français) le CIO les oriente soit en classe normale au collège, au lycée ou bien en UPE2A (collège ou lycée) ou s’ils sont trop âgés, en CFA (Centre de Formation d’Apprenti) avec des cours de FLE (Français Langue Etrangère).

En UPE2A, ils ont un emploi du temps allégé dans le tronc commun puisque les âges et niveaux sont mélangés. Ils ont donc des cours d’apprentissage de la langue française mais aussi de la langue des disciplines. Dès que ces apprentissage sont acquis, ils peuvent effectuer des stages dans des classes banales en respectant l’écart de 2 ans maximum préconisé. Lorsque ce stage est réussi, une intégration peut avoir lieu en accord avec le jeune, l’équipe enseignante et la famille.
Tout ceci suppose ainsi un grand travail en amont de la part des chefs d’établissement pour réaliser des emplois du temps qui permettent des stages d’observation dans les classes banales sur une matière, puis deux… avant l’intégration. Si des passages en cours d’année ont ainsi lieu, c’est aussi parce que d’autres jeunes sont en attente d’une place en UPE2A. Ainsi, lorsqu’un transfert a lieu, d’autres EANA (Elève Allophone Nouvellement Arrivé) font leur rentrée en UPE2A… leur apprentissage étant alors à débuter quand certains savoir-faire sont déjà acquis par le groupe classe.

L’UPE2A demande aussi un travail de communication au sein de l’établissement. Les professeurs qui accueillent ces élèves dans des classes de Seconde ou Première doivent avoir une place pour eux et accepter d’avoir des élèves dont la difficulté n’est pas le travail ou le raisonnement mais la barrière de la langue française. Cette dernière est en effet complexe à différents niveaux, les élèves ayant parfois un autre alphabet et parfois placés devant des exceptions typiques des disciplines françaises. Une figure historique n’a rien à voir avec votre figure ou une figure de mathématiques… une hypothèse en mathématique est ce qu’on sait ; une hypothèse en français est ce qu’on ne sait pas mais qu’on suppose.

En accord avec France Education International, l’académie de Créteil permet de passer le DELF (Diplôme d’Etudes de Langue Française) lors de l’année en UPE2A. Ce diplôme permet de valoriser les compétences langagières en français de l’élève, que ce soit à l’écrit, à l’oral, dans la lecture ou l’écoute. Pour travailler ce diplôme, les élèves réalisent ainsi tout au long de l’année diverses activités d’écriture ou de récitation, des lectures ou des jeux de rôle.
Etant une classe valorisant la culture des élèves, l’UPE2A permet de revenir sur les contes des pays d’origine des élèves, leurs traditions et fêtes mais aussi leurs jeux ou plats traditionnels. La classe est ainsi avant tout un lieu d’accueil bienveillant et ouvert dans lequel chacun avance à son rythme !

Zai Jian, au revoir, Das vidanya, wadaa, Ciao

Bonjour UPE2A